Numéro 13

https://tchak2.odoo.com/web/image/product.template/29/image_1920?unique=a8836c1

Printemps 2023

16,04 € 16.04 EUR 16,04 €

16,04 €

Not Available For Sale

    Cette combinaison n'existe pas.

    Le 13° numéro de Tchak – La revue paysanne et citoyenne qui tranche (printemps 23) est en vente à partir du jeudi 16 mars. Vous pouvez l'acheter au numéro, et, mieux encore, compléter cet achat par un abonnement annuel

    À la une, notre dossier Certification bio : « Une machine à fric » 

    • D’un côté, Olivier, artisan bio. De l’autre, Franck Brasseur, patron de Certisys. Au milieu, les plantureux bénéfices du numéro 1 de la certification bio. Un marché qui rapporte gros, en témoigne également la bonne santé financière des autres opérateurs de contrôle. Sur le terrain, la révolte gronde. Marre de jouer les cochons payeurs pour engraisser des multinationales alors que les petits acteurs du bio trinquent. Et vent d’espoir. 

    Également au sommaire de ce 13° numéro, trois enquêtes : 

    Filière : Comment le Belgian Pork Group défend son bout de gras. En Belgique, les éleveurs porcins accumulent les pertes depuis plusieurs années. Mais leur détresse est solitaire. Le Belgian Pork Group, le plus grand réseau national d’abattage de porcs, a des soucis plus urgents : défendre sa place dans un marché international et verser des millions d’euros de dividendes. Récit d’un assujettissement ordinaire…

    Aide alimentaire : bien manger, c’est important pour l’estime de soi. Stigmatisation, difficulté d’accès, manque de choix et malbouffe… Si l’aide alimentaire reste encore aujourd’hui d’une nécessité absolue, elle pose de plus en plus question en matière d’accès à une alimentation de qualité. Tchak a rencontré une quinzaine de bénéficiaires. Ils et elles nous ont partagé leur quotidien et leur regard sur cette aide.

    Agriculture urbaine : BIGH Farm, des millions pour du vent. Voici BIGH, la ferme urbaine qui a tout pour plaire. Nichée sur un toit en plein cœur de Bruxelles, elle serait pionnière en aquaponie et en économie circulaire, et donc un exemple à répliquer dans d’autres grandes villes européennes. Un modèle, aussi, pour Bruxelles-Capitale qui a mis la main à la poche. Une façade, surtout, en trompe-l’œil : aux commandes, une multinationale française et une entreprise virtuellement en faillite.

    Autres sujets au sommaire 

    • Portrait : Olivier van den Kerckhove, une vie de terre en fils
    • Décryptage : culture et agriculture, une pollinisation féconde
    • Tour de plaine : les agriculteur·rice·s face au changement climatique
    • Interview : « Les patrons de l’industrie alimentaire doivent se serrer la ceinture »
    • Grand reportage : en Drôme, l’incroyable Ferme des Volonteux
    • Regard : les pratiques commerciales agressives d’Intermarché

    Enfin, 15 pages sur l’actualité des régions en matière de nouveaux producteurs et d’artisans-transformateurs, de création de coopératives et de magasins à la ferme, de luttes paysannes, etc.

    Tchak explore les facettes d'une transition alimentaire solidaire, durable sur le plan écologique, innovante sur les plans politique, socio-économique, culturel, ou encore soucieuse de la santé publique. Elle questionne les pratiques de l’industrie agroalimentaire et de la grande distribution. Elle adhère au code de déontologie journalistique. 

     Tchak! – La revue paysanne et citoyenne qui tranche est disponible via abonnement (60€ pour quatre numéros), ou via vente au numéro (17 €) dans le réseau des librairies indépendantes ou nos points de vente indépendants ou sur notre kiosque en ligne.

    Si vous habitez à l'étranger (hors Belgique), et si vous souhaitez faire un achat au numéro ou vous abonnez, il y aura des frais d'envoi. Contactez-nous par mail info@tchak.be